Le 360° de
France Pêche















fnpf







Derniers sujets
» Gagnants des mois de juin & juillet
Sam 8 Juil - 5:26 par lagibasse

» Gagnant du mois de mai
Ven 16 Juin - 21:48 par geronimo

» Gagnant du mois d'avril
Lun 15 Mai - 12:42 par alainjura

» Le mot suivant
Mer 19 Avr - 10:15 par La brème

» Ordre alphabétique
Lun 17 Avr - 9:53 par La brème

» Recherche Moulinet taille 3000
Jeu 13 Avr - 8:21 par La brème

» Enigme
Mer 5 Avr - 2:48 par uKulele

» Gagnant du mois de Mars
Mar 4 Avr - 17:01 par uKulele

» Gagnant du mois de Février 2017
Mer 8 Mar - 10:08 par La brème

Liens Infos





























Brochet 2016






















Sandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sandre

Message  Christian le Mer 6 Mar - 16:11

Le sandre


Photo aimablement fournie par pierreee57
_________________________________
  • Nom scientifique : Stizostedion lucioperca
  • Famille : Percidés
  • Poids : 10 à 15 kg
  • Taille : 40 à 70 cm (jusqu’à 1,2 m)
  • Durée de vie : 20 ans

  • Description
    Comme beaucoup de prédateurs, le sandre a le corps plutôt allongé tout comme sa tête effilée. Il est recouvert de petites écailles qui comme celles de la perche, sont bien implantées et rugueuses. Sa bouche largement fendue comporte une dentition bien développée comportant notamment 6 puissantes canines. Les autres dents plus petites sont inclinées vers l'arrière pour retenir les proies.
    Des yeux brillants dont la rétine beaucoup plus riche en cellules à bâtonnets qu'en cellules à cônes lui donnent une bonne vue nocturne. De plus une membrane réfléchissante tapissant le fond de son œil améliore cette aptitude en adaptant sa vue à la luminosité ambiante. Toutefois, sa vision des couleurs est peu performante.

    Le sandre possède deux nageoires dorsales tachetées de noir et assez proches l'une de l'autre. Celle située le plus en avant est maintenue par des rayons épineux très piquants. Celle de l'arrière est molle. La ligne latérale est bien visible.
    Sa coloration gris-verdâtre sur le dos qui comporte des bandes verticales sombres s'éclaircit sur les flancs. Le ventre est blanc-jaunâtre.

  • Mœurs
    Grâce à sa capacité d'adaptation, le sandre peut fréquenter des types d'eaux assez variés ; mais il préfère les courants lents et les eaux calmes et tempérées des fleuves, rivières, canaux, lacs et étangs. Il fréquente généralement les fonds durs accidentés et encombrés, y compris en eau trouble, où il se poste pour chasser. Les endroits ombragés et frais lui conviennent bien, ainsi que l'amont et l'aval des lacs de barrages où il préférera les arrivées d'eau fraîche en été. Comme la plupart des percidés, le sandre est grégaire et vit en petits groupes d'individus de tailles semblables.

  • Alimentation
    L'alimentation du sandre est composée essentiellement de petits poissons. La taille des proies est limitée par l'étroitesse de son œsophage. En vieillissant le sandre s'intéresse de plus en plus à des proies faciles à capturer, des poissons malades, blessés ou morts.
    Les alevins de sandre se nourrissent de planton et d’invertébrés, larves, vers, insectes.
    Les sandres chassent en meute, et grâce à leur vue nocturne de préférence dans l'obscurité, la nuit, mais également de jour par temps sombre ou dans les eaux teintées.
    Le sandre est tellement imprévisible qu'on ne sait jamais quand il va mordre.
    Son activité alimentaire obéit en fait à des cycles plutôt complexes où alternent période de frénésie et totale apathie.
    Il s'attaque à des poissons qu'il laisse agoniser sur le fond avant de se décider à les manger.
    Les vieux sujets qui s'activent peu et restent le plus souvent dans leur abri, profitent alors de cette manne providentielle pour s'alimenter.

  • Reproduction
    Le frai a lieu d'avril à juin, la température d'eau idéale est de 15°C. La femelle pond 100 000 à 200 000 œufs par kilo de son poids qu'elle dépose en eau profonde (2 mètres, voire 3 mètres en lac) dans un nid préparé par le mâle sur le gravier du fond ou sur un tapis végétal ras et propre. La durée d'incubation est de 10 à 15 jours.

    Nota : le sandre propage la bucéphalose larvaire, ce ver parasite inoffensif pour l'homme et pour lui-même fait des ravages dans la population des cyprinidés, ce qui fait que dans beaucoup de départements Français il n'y a pas de taille légale de capture.
_________________________________
avatar
Christian
Administrateur
Administrateur

Age : 3 Date d'inscription : 02/03/2013
Messages : 1080

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum